En quoi consiste le projet OpenHR ?

OpenHR est le premier projet académique international d’open innovation en ressources humaines, lancé officiellement en septembre 2016. Le projet est co-dirigé et co-piloté par une ancienne DRH d’activité (Laurence Bouvier), un consultant expert de la transformation digitale RH (Karim Cherif) et un enseignant-chercheur (Emmanuel Baudoin).

Les étudiants du master 2 « Management Digital des Ressources Humaines » de Institut Mines-Télécom Business School ont 9 mois pour imaginer et concevoir des solutions innovantes opérationnelles en réponse à des problématiques RH données par des entreprises. Les étudiants remettront à la fin de leur travail un POC (Proof of concept) et un Business Case à leur entreprise.

Pour cela, ils travaillent en lien avec un large écosystème :
- Les entreprises partenaires de l’édition qui donnent les problématiques et accompagnent les étudiants sur 9 mois,
- Des professionnels RH via notamment l’ANDRH Essonne,
- Un réseau d’acteurs spécialisé dans l’innovation RH fédéré autours du projet OpenHR,
- Les ingénieurs et enseignants-chercheurs de l’école de management et des écoles d’ingénieurs de l’Institut Mines-Télécom,
- Et des étudiants de partenaires académiques internationaux.

Quels exemples de problématiques RH traitées par les étudiants ?

 

Comment mieux gérer les compétences au sein d’un service IT ?

Comment favoriser l’engagement des collaborateurs au quotidien ?

 

Comment favoriser l’engagement des collaborateurs dans leur formation ?

Comment innover sur la manière d’attirer les talents IT ?

 

Comment innover sur la manière d’intégrer les nouveaux arrivants ?

Comment innover dans le workforce planning ?

 

Comment innover dans la fidélisation des collaborateurs ?

Comment imaginer le service RH de demain ?

Quelles sont les étapes du projet OpenHR ?

 

 

La phase d’idéation, de septembre à février, vise à amener les étudiants à imaginer un ensemble de solutions en lien avec leur écosystème. Les étudiants vont vivre deux moments forts au cours de cette phase d’idéation :

1. La journée « OpenHR Innovations Day », en janvier, au cours de laquelle des professionnels de l’innovation RH vont venir leur présenter leur solution. En retour les étudiants vont présenter l’état d’avancement de leur travail.

2. Le brainstorming international, en février, au cours duquel les étudiants vont être challengés par leurs homologues internationaux.

 
 

 

Au cours de la seconde phase, de mars à juin, celle de la réalisation, les étudiants vont concevoir un POC, « Proof of Concept », et un Business Case qu’ils présenteront devant un jury de 20 professionnels RH au mois de juin.

Quels sont les enjeux du projet OpenHR ?

 

Le 1er
enjeu c’est de s’adapter, voire de tirer profit, de la digitalisation qui bouleverse et transforme le monde de l’entreprise, et bien évidemment la fonction RH elle-même.

 

Le 2ème enjeu c’est l’innovation, qui ne peut plus être l’apanage de quelques experts qui viendraient la semer ici ou là, mais qui doit être ancrée dans l’ADN de tous les acteurs de l’entreprise.

 

Le 3ème enjeu c’est la fonction RH elle-même : la transformation des organisations est menée par des Hommes pour des Hommes, au sein de l’entreprise. C’est justement la fonction RH qui a la responsabilité d’accompagner sa propre transformation mais également la transformation globale de l’entreprise dans son rôle d’architecte du social.

 

Enfin le 4ème enjeu c’est celui de la formation initiale, en permettant aux futurs professionnels RH de prendre conscience de l’importance du rôle qu’ils vont avoir à jouer dans cette transformation digitale et ce monde de l’innovation RH, et bien évidemment de leur permettre de développer les compétences nécessaires.